Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bandeau-lbmn

Laboratoire Bio-PeroxIL - EA 7270

Manipulation de prélèvements humains en L2

  • Manipulation de prélèvements humains en L2

Courrier du 23/06/207 (lire la lettre ici)

Aux titulaires, étudiants et stagiaires du laboratoire Bio-PeroxIL
Christian Beyer (Ingénieur INSERM), Pascale Bouchot (Ingénieure Hygiène & Sécurité de l'Université), Dr Anne Carrère (Médecin du travail)

 

Objet : Manipulation de prélèvements humains


Au cours de la réunion de laboratoire du lundi 19 juin 2017, à la suite de la formation Hygiène & Sécurité réalisée par Christian Beyer (INSERM Strasbourg) concernant les manipulations L2, suivie par plusieurs membres du laboratoire, il a été mentionné que les prélèvements humains devaient être techniques sous PSM en L2. Après renseignements pris auprès de Christian Beyer, je confirme cette information. Dans le cadre de nos études cliniques, lorsque du sang humain sera utilisé, il conviendra donc de faire toutes les manipulations en L2 jusqu'à ce que le matériel biologique, suite aux différents traitements, ne présente plus aucun risque infectieux (lorsque des cellules entières seront utilisées, par exemple pour analyse en cytométrie hors du L2, elles devront être resuspendues dans du PBS contenant du paraformaldehyde).

Comme nous allons être amenés à manipuler du sang  umain au laboratoire, nous établirons une liste du personnel exposé que nous transmettrons au médecin du travail. Nous désignerons aussi un médecin réfèrent du CHU de Dijon spécialiste en maladies infectieuses, qu'il conviendra d'avertir en cas d'incident.

Les vaccinations à faire et les contrôles de leur protection sont à discuter personnellement avec le médecin du travail par chaque personne exposée. Le médecin jugera alors s'il est souhaitable de vacciner.

Par ailleurs, concernant le risque infectieux potentiel des prélèvements fournis par les services cliniques et par le centre de ressources  biologiques de Dijon, je n'ai, jusqu'à ce jour, pas encore eu de réponses (renseignements demandés en début de semaine).

Merci de prendre en compte ces informations et d'appliquer dès maintenant les consignes de sécurité qui s'y rapportent.

Des recommandations et des procédures précises vous parviendront au plus tard pour septembre
2017.
Bien à Vous
Dr Gérard LIZARD, Directeur du Bio-Peroxil

 

 

Courrier du 20/09/2017 (lire la lettre ici)

Suite aux entretiens téléphoniques et à l’échange des mails avec Christian Beyer (Chargé de mission risques biologiques Délégation Régionale Inserm Est), nos locaux (L2) sont aux normes pour manipuler du sang humain. 

Il faut que les personnes soient considérées aptes à manipuler du matériel humain (sang, tissus …) par un médecin (médecine préventive pour les étudiants ou médecine du travail pour les salariés). S’il s’agit de sang qualifié par l’EFS, la vaccination Hépatite B peut ne pas être demandée mais la décision reste de la responsabilité du médecin.

Cordialement
Gérard Lizard

PS : Informations également transmises par mail à Pascale Bouchot, Ingénieure Hygiène et Sécurité de l’Université Bourgogne, le 15 septembre 2017.

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Google +Suivez nous sur TwitterSuivez nous sur ViadeouB link, le réseau social de l'université

Hygiène et Sécurité

  •  Pour télécharger le livret Hygiène et Sécurité

livret hs

Université de Bourgogne