Bienvenue / Welcome

drapeaufr Bienvenue sur le site du Laboratoire Bio-PeroxIL    

drapeauang Welcome to the Bio-PeroxIL Laboratory web site

L’équipe EA7270 « Biochimie du Peroxysome, Inflammation et Métabolisme Lipidique » / Laboratoire Bio-peroxIL dirigée par le Dr Gérard Lizard (Chercheur Inserm) a été crée en 2012. Cette équipe est localisée à la faculté des Sciences Gabriel à Dijon (France). Elle est constituée de 1 chercheur Inserm, 1 PUPH, 1 PH, 1 chef de clinique, 3 PU, 1 PU émérite, 3 MCU, 1 IR, 1 TCR et 3 Adj. T, et accueille chaque année plusieurs étudiants pour des stages de BTS, IUT, licence et mastère. Par ailleurs, le laboratoire forme chaque année plusieurs doctorants de l’Université de Bourgogne ou en cotutelle (Liban, Maroc et Tunisie, essentiellement). Le laboratoire orienté vers l’international accueille aussi régulièrement plusieurs doctorants et enseignants dans le cadre d’échanges internationaux (Erasmus, PHC, COST). Au niveau local, le laboratoire interagit avec les structures Inserm, Inra, CHU et AgroSup. Une interaction forte a été mise en place depuis plusieurs années avec l’Institut Carnot de Bourgogne et l’ICMUB pour synthétiser des dérivés de polyphénols et des nanoparticules fonctionnalisées ciblant les mitochondries et le peroxysome. Cet organelle (le peroxysome) est le dénominateur commun de tous les groupes qui constituent l’EA7270. Il est étudié au niveau fonctionnel en s’intéressant surtout à la β-oxydation peroxysomale, aux transporteurs (ABCD1/ABCD2) et aux enzymes (ACOX1, MFP2 et Thiolase) qui sont impliqués dans cette voie métabolique. Le rôle du peroxysome est surtout abordé dans le contexte de l’inflammation cérébrale et de la démyélinisation conduisant à différentes maladies neurodégénératives en utilisant différentes lignées cellulaires génétiquement modifiées ou non. L’impact de l’environnement lipidique, dérégulé dans la neurodégénerescence et dans plusieurs maladies liées à l’âge, est abordé en étudiant les effets de différents dérivés oxydés du cholestérol (oxystérols) et d’acides gras à très longues chaîne sur les fonctions des cellules nerveuses. Des molécules naturelles et synthétiques permettant de traiter certaines maladies neurodégénératives et liées à l’âge sont aussi étudiés en relation avec des industries et en connexion avec le pôle de compétitivité Vitagora. Ces études servent de base à la mise en place d’études cliniques pour déterminer l’efficacité de traitements (sclérose en plaques, Parkinson) et identifier des biomarqueurs lipidiques sanguins de ces maladies. Malgré sa petite taille et les faibles moyens financiers dont il dispose, le laboratoire Bio-peroxIL est considéré au niveau national comme international comme très performant.

Deux co-directeurs ont été désignés depuis janvier 2017, Professeur Mustapha Cherkaoui Malki et Professeur Stéphane Savary.

L'objectif du laboratoire est d'approfondir notre compréhension du métabolisme du peroxysome et plus précisément:

  • les fonctions des transporteurs peroxysomaux ABCD1, ABCD2 et ABCD3;
  • les fonctions de l’enzyme peroxysomale ACOX1;
  • les relations peroxysome / mitochondrie;
  • les relations métabolisme peroxysomal, inflammation, oxydation, statut lipidique et myélinisation dans les oligodendrocytes, neurones et cellules microgliales;
  • les activités biologiques des acides gras à très longue chaîne et de produits de peroxydation des lipides (en particulier les oxystérols) sur les cellules nerveuses (cellules microgliales) déficientes ou non en ABCD1 ou ACOX1.

En collaboration avec des cliniciens français et européens, le laboratoire étudie aussi les biomarqueurs de l’X-ALD, la plus fréquente des leucodystrophies peroxysomales (1/17, 000) associés à un déficit en ABCD1.

Avec les membres de l'équipe appartenant au service de Neurologie (CHU de Dijon), le laboratoire est aussi impliqué dans l'identification de biomarqueurs lipidiques de la maladie d'Alzheimer et de la sclérose en plaques pour préciser les relations entre métabolisme lipidique, démyélinisation et amyloïdogenèse. Depuis janvier 2017, l'équipe de Neurologie du Professeur Thibault Moreau (CHU Dijon), spécialisée dans la sclérose en plaques, a rejoint notre équipe. Le laboratoire renforce ainsi son activité sur la recherche de biomarqueurs de la sclérose en plaques, l'évaluation de nouveaux traitements et l'identification de nouvelles molécules favorisant la myélinisation grace aux développements de nouveaux modèles cellulaires.

Dans le cadre de ses activités, le laboratoire étudie aussi les effets de molécules naturelles, en particulier d'acides gras, de vitamines, de polyphénols et de phytostérols, mais aussi de molécules de synthèse utilisées comme médicaments pour traiter des maladies liées à l'âge , neurodégénératives en particulier. Le laboratoire est également en interaction avec d'autres composantes au sein de l'Université de Bourgogne dans le domaine des nanosciences (Professeure Nadine Millot, Théranostique, ciblage du peroxysome et de la mitochondrie avec des nanoparticules fonctionnalisées). 

 

Références bibliographiques

  •  Di Cara F, Andreoletti P, Trompier D, Vejux A, Bülow MH, Sellin J, Lizard G, Cherkaoui-Malki M, Savary S. Peroxisomes in Immune Response and Inflammation. Int J Mol Sci. 2019; 20(16). doi: 10.3390/ijms20163877.
  • Brahmi F, Vejux A, Sghaier R, Zarrouk A, Nury T, Meddeb W, Rezig L, Namsi A, Sassi K, Yammine A, Badreddine I, Vervandier-Fasseur D, Madani K, Boulekbache-Makhlouf L, Nasser B, Lizard G. Prevention of 7-ketocholesterol-induced side effects by natural compounds. Crit Rev Food SciNutr. 2019;59(19):3179-3198. doi: 10.1080/10408398.2018.1491828.

Vous pouvez venir visiter notre laboratoire lors des sessions
OPENLAB organisées par l'Université de Bourgogne

 openlab

Sessions passées : 05/02/2019 et 07/06/2019